Programmateur : fais plaisir à ton technicien son en programmant cette prestation simple à sonoriser…

Posted by laurentpailhes

Programmateur : fais plaisir à ton technicien son en programmant cette prestation simple à sonoriser…

On me demande parfois pourquoi je joue maintenant en solo ?

Ce à quoi je réponds : parce que je sais où je vais.

Il est important de faire les choses dans le bon ordre.

Maintenant que ma prestation en solo est maîtrisée, quand le moment le demande, il est plus simple de trouver d’autres musiciens pour proposer une prestation en groupe.

Pour l’instant, ça m’évite de me retrouver dans les situations que, toi aussi, tu cherches sans doute à éviter.

Les déboires de l’amateurisme…

Tu vois ce que je veux dire ?

Les retards de l’un ou de l’autre…

Le batteur qui joue trop fort et le guitariste qui augmente l’ampli pour jouer au-dessus du batteur…

Le texte qu’on n’entend plus de fait…

Les balances interminables ?

Et j’en passe…

Si tu veux visualiser ce qui arrive de pire en programmant un groupe ingérable, tout en passant un bon moment…

Je te conseille l’excellent film d’Alan Parker : The Committments, dans lequel un manager tente désespérément d’accompagner un groupe immature.

Alors, comment te proposer une prestation digne de ce nom…

Une prestation qui sort du lot en étant seul sur scène ?

Ma solution ?

J’utilise le sampling depuis 7 ans.

Dans l’objet de mon mail, je te proposais d’emprunter la voie de la simplicité.

En fait, ce sera surtout facile pour toi : installation technique légère, une seule personne à déclarer…

L’occasion de montrer ta sympathie à l’égard de ton technicien son.

Choisir le sampling pour un artiste, ce n’est pas choisir la facilité.

C’est un travail qui consiste à créer de véritables films sonores.

Faire des boucles de son correctes, c’est un vrai travail d’ingénieur du son, presque un travail d’orfèvre.

Entre l’enchainement de la boucle elle-même, les enchaînements entre les boucles, les volumes de sorties, les équalisations…

Rien que la production d’une seule boucle peut prendre beaucoup de temps !

Lors d’un concert, j’enchaîne près de 120 boucles à la suite, qu’il a fallu créer une à une en studio.

Si tu ajoutes le temps passé à maîtriser l’interprétation vocale, le son de mon Vox AC-15 et de ma Gibson ES-335…

Programmer ce spectacle, c’est t’assurer d’offrir à ton public une prestation artistique de qualité.

Autant sur l’aspect artistique que sur le rendu sonore.

C’est faire plaisir à ton technicien son tout en n’ayant qu’une personne à déclarer.

Dans un prochain mail, je te ferai un retour sur la représentation au profit de l’émission L’oreille qui gratte le samedi 19 juin à 21h à la Zonmé à Nice.

Et tu es bien évidemment bienvenu(e).

Si tu veux une invitation, fais le moi savoir en retour de ce mail.

Excellente journée,

Lo

Pour savoir qui je suis ou ce que je fais, cliquer ici