Paris Move, Chronique de Dominique Boulay

Posted by laurentpailhes

Le garçon a débuté artistiquement parlant en 1992 au sein de différentes formations avant d’entamer une carrière solo en 2013. A son actif, 2 EPs de 7 titres, “Du Nouveau” en 2014 et “Surprise” en 2016, et la sortie de son premier LP, “Echos”, aujourd’hui. Un album de 12 morceaux dont il a composé les mélodies et les textes, excepté “Nos Afriques”, dont le texte est de Pierre Michel (professeur agrégé de lettres et universitaire toulonnais).

C’est dire que le garçon a non seulement un talent certain pour composer et arranger de belles musiques, mais qu’il a également “une plume”, pour écrire des chansons aux paroles qui portent et vous touchent, comme “Je vous écris” ou encore “Je ne pourrais pas vivre à Berlin Est”. Lo PAILHES joue en trio, accompagné de Vincent Ouriet à la basse et de Jules Pelletier à la batterie. Lui est aux guitares électrique et acoustique, aux voix, aux arrangements et aux samples. C’est Alex Serieis qui s’est occupé de l’enregistrement et du mixage. C’est au Studio Medusa de Marseille que le tout a été enregistré.

“Echos” est un album qui a une couleur, une tonalité. Avec des chansons rock à texte souvent interprétées sur des mélodies sombres et minimalistes, qui confèrent à l’ensemble un certain style… Un style certain!

Lo PAILHES chante aussi bien en anglais qu’en français, et l’originalité de sa façon de vous livrer les paroles de ses chanson en version “parlée – chantée” est vraiment expressive. A découvrir et à écouter attentivement, oui, attentivement, car cet album n’a rien à voir avec les stupidités débitées trop souvent et depuis trop longtemps à longueur d’ondes…

Un grand Monsieur vient de pousser la porte du rock chanté en français, et il s’impose avec talent. Indiscutablement!

Dominique Boulay

17/04/2019

Pour lire l’article sur le site de Paris Move, cliquer ici