Et si nous étions tous des poètes magnifiques ?

Posted by laurentpailhes

Et si nous étions tous des poètes magnifiques ?

L’œuvre de Lou Reed est une de mes influences majeures.

J’ai écouté ses albums en boucle, en particulier ceux après la période Velvet Underground.

Peut-être connais-tu moins cette période post Velvet ?

Des albums comme “New York”, “Set the twilight realing” ou bien encore “Ecstasy”.

Sur l’album « Ecstasy », sorti en 2003, la chanson « Like a possum » est une fresque sonore de plus de dix-huit minutes !

Ce qui lui a permis de donner libre cours à ses désirs crépusculaires, arrachant à sa guitare électrique, des riffs saturés, aériens.

Cette chanson contient une phrase qu’il répète plusieurs fois sans pour autant qu’elle soit un refrain…

« I’ve got a hole in my heart, the size of a truck, and it won’t be filled by a one night fuck. »

Littéralement, elle peut se traduire par : « J’ai un trou dans mon cœur de la taille d’un camion. Et il ne sera pas rempli par un coup d’une nuit.»

Ce qui invite une question :

Ce cas de figure que l’on retrouve chez bon nombre d’artistes, ceux qu’on qualifie d’écorchés vifs…

N’incarnerait-il pas une problématique commune à toutes et à tous : que faire avec notre besoin d’amour ?

La transformation de ce besoin universel en des formes d’art est une voie merveilleuse de son expression.

Nous sommes donc tous des poètes magnifiques. 🙂

Programmateur, en permettant aux artistes de s’exprimer, tu diffuses notre poésie à tous.

Et tu permets à ceux qui la reçoivent de se questionner, d’essayer de faire de même…

Facilitons leur la tâche !

Aidons, depuis notre modeste posture, les poètes magnifiques en devenir.

Construisons ensemble un projet de sensibilisation à l’écriture ou à la musique en fonction de la demande que tu as identifiée ;

Pour en discuter et monter ensemble un projet de formation sur mesure, manifeste-moi ton intérêt en répondant à ce mail.

Lo

Pour savoir qui je suis ou ce que je fais, cliquer ici