Chronique Musique, le mercredi 07 Juin 2017 dans Ventilo n° 394

ventilo
Posted by laurentpailhes

Identité remarquable | Lo Pailhès

L’un dans l’autre

Chanteur compositeur interprète d’origine ardéchoise, Lo Pailhès trace sa route depuis plusieurs décennies avec, toujours en ligne de mire, la recherche d’une cohérence qui le maintient éloigné des conventions.

Marseillais d’adoption, Lo Pailhès, dont le (véritable) nom pourrait faire penser à un groupe occitan, a posé ses instruments dans la cité phocéenne depuis quelques années maintenant. Malgré sa discrétion, cet artiste autodidacte est connu de la scène locale et continue ses créations en toute liberté, et au fil des années. Il fait désormais carrière en solo après avoir été dans plusieurs formations parisiennes et locales (The Black Radish et Aeroflot) pour, dit-il, pouvoir suivre ses envies et ne plus faire de concessions. Et, en effet, des concessions, il en fait peu depuis qu’il navigue seul avec sa guitare rock, et qu’il arrive en studio (Medusa Prod) avec des propositions singulières et abouties sans s’enquérir des avis des uns et des autres, sans suivre les diktats musicaux actuels. Un batteur et un bassiste sont passés par là entre-temps, et ont pu proposer des sons qui sont alors retravaillés par l’artiste lui-même grâce à son séquenceur. Même s’il ne renie pas quelques influences issues de la variété, de la chanson française et du rock anglo-saxon, il a développé un univers particulier avec son propre style (et son accent), entre poésie urbaine et rock gentiment décalé, parfois sombre. Il propose des chansons (pour les trois quarts dans la langue de Molière, bien meilleures !) à l’univers singulier, avec un petit côté dark et des prises de risque assumées, incarnées dans des textes asymétriques, suivant ses idées fulgurantes, surprenantes, comme en témoigne son nouvel album, Surprise, sorti cette année. Les paroles font mouche, car ces chansons à texte nous parlent. On peut même les imaginer parfois, tant elles sont visuelles et décrivent de jolies situations…

Ainsi, au fil des années, Lo Pailhès a gagné en confiance et assume pleinement son style qu’il faut apprendre à (ré)écouter, encore et encore, tant il recèle de détails cachés. Aujourd’hui, de shows privés en concert intimistes, Lo Pailhès ne connaît toujours pas son public, mais il est à chaque fois au rendez-vous, et reconnaît en lui un artiste singulier. Un artiste qu’il a envie de suivre.

Cécile Mathieu pour Le Ventilo

7/06/2017

Pour lire l’article sur le site de Ventilo, cliquer ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Required fields are marked *.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>